mardi 18 mai 2010

T, comme TUNNEL

Les nouvelles tristes s’amoncellent en ce moment. Serait-ce le temps pluvieux, venteux et froid qui a suscité de la morosité dans l’esprit des personnes auxquelles je songe ? Le “petit” volcan islandais perturbe-t-il autant leur confort et leur joie de vivre ? Je peux imaginer que des événements externes déstabilisent certains d’entre nous, mais il y a autre chose...

Ici, le diagnostic d’un cancer dont il se méfiait depuis quelque temps.
Là, une maladie auto-immune envahissante qui déchire ses liens sociaux.
Et encore, le piège d’une situation professionnelle qui se referme sur eux.
Là, une retraite consentie mais qui la déracine de ses choix de vie.
Ici, la solitude qui la rend comme aveugle, sourde et impotente.

Vous croyez que j’exagère ? à peine.

Alors, penser à eux, leur téléphoner, leur écrire, aller les trouver, leur sourire, les inviter, les écouter, leur parler et leur suggérer délicatement l’image d’une petite lueur ou d’une lumière plus intense qui se révèle, là,

au bout du tunnel.


14 commentaires:

Chris a dit…

C'est un très beau message Monic. J'espère que ca ne veut pas dire que tu es dans une mauvaise passe. Amitiés,
Chris

Cathy B a dit…

Je comprends ce que tu ressens, et certains de tes mots sont inscrits dans mon passé proche. Je crois aussi y trouver un écho à certaines allusions que tu as faites en commentaire dans mon blog. Ton texte, comme l'ensemble de ton blog, parle de ton empathie, de ta sensibilité au monde qui t'entoure, et rappelle qu'être affecté et affection sont deux mots qui se ressemblent.
Bon courage et j'espère de tout coeur que le titre de ton blog s'appliquera très vite "dans la vraie vie".
Amitiés

monic a dit…

@ Chris
Rassure-toi, je VEUX aller en Is. Seule l'impossibilité de dernière heure de voyager en avion m'en empêchera!
Rien de grave autour de moi, mais dans le cercle des amis, des connaissances, oui,la vie se fissure.
Merci pour tes mots.

@ Cathy
Merci pour ton soutien.
Oui, tu as bien perçu ce que recèle de positif le titre du blog: une expression passe-partout mais qui est forte et porteuse d'espérance. Je m'aperçois aussi, qu'à travers la vision de l'infiniment petit (agrions par exemple) ou grâce aux images du cosmos (en espérant qu'elles ne soient pas truquées), il m'est permis de conserver une bonne distance avec les souffrances de l'humain.

Bonne semaine à tous les deux.

nadège a dit…

qui ne connait pas des situations identiques, on peut dire aujourd'hui personne, mais tu as raison un sourire fait toute la différence...

lejardindelucie a dit…

Un sourire, une main tendue, font parfois plus que des gestes techniques faits dans l'indifférence! Nous avons connu de ces moments où le bout du tunnel paraissait si loin ! Et ce petit peu a, tout d'un ccoup, redonné le courage qui manquait, la volonté de s'en sortir.
J'espère que les personnes auxquelles tu penses retrouveront énergie et espoir.
Les fleurs sont si belles et les petits insectes qui n'ont qu'une durée de vie si courte, animent joyeusement nos jardins et nos prairies!
Bonne semaine et merci pour tes beaux textes qui nous portent si doucement à être plus attentifs à nos proches!

Savoyarde a dit…

Ce message est magnifique. Il m'a émut.
Tôt ou tard on sort du tunnel...et avec un peu d'aide (comme tu le suggères) ça va encore plus vite. La vie n'est pas toujours tendre avec nous ...
A bientôt

Christineeeee a dit…

Bonjour monic,
Au bout du tunnel...
La lumière !
Je crois que je l'aperçois, qui brille... Après avoir eu quelques mois difficiles... j'espère m'en sortir aussi !
Je suis comme toi : je trouve qu'il y a beaucoup de choses tristes en ce moment : toutes les émotions vont remuer dans tous les sens en 2010... le principal, c'est que la lumière soit plus forte que l'ombre !

Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeee

monic a dit…

@ Nadège
... je continue sur ta pensée: avoir vécu une situation identique –si on en a émergé grandi– permet de mieux comprendre ce que vivent les Autres.

@ Lucie
Les fleurs, les insectes (ceux que tu observes si bien) ne sont plus intéressants pour la plupart des personnes qui souffrent, dans le moment de leur souffrance. Cependant, lorsque la personne a véritablement “lâché prise”, la Nature redevient à nouveau attirante.

@ Savoyarde
“La vie n'est pas toujours tendre avec nous”.
Et nous ne sommes pas toujours aimables avec la vie.
Ce sont des sujets qui émeuvent et je suis sensible aux émotions que mes articles peuvent susciter.

@ Christine
L'éternel combat entre l'étincelle et la nuit, de la naissance à la mort.
Ton com' dit tout.

Un grand merci à toutes les quatre pour votre visite.

Zipanu a dit…

Eros et Thanatos...
C'est hélas très réaliste, je ne compte plus les avc et suicides qui révèlent parfois toute notre impuissance.
Je me trouve parfois fou de trouver du bon dans la nature, et j'ai des scrupules à partager une vision d'émerveillement...

monic a dit…

@ Zipanu
Tes deux dernières lignes me font penser à une chanson de Juliette Gréco (?) dont le thème est “chanter pour ceux qui sont dans la peine”.
Je crois qu'au contraire, «partager une vision d'émerveillement» avec des personnes en souffrance encore là ou déjà absente, est possible, justifiée et même nécessaire, pour leur repos.

Plantine a dit…

Quelle belle photo ; j'adore. Elle illustre très bien ce dont tu parles.
Malheureusement, un chagrin ne chasse pas l'autre, mais s'additionne aux autres, encore et encore.
Mon entourage professionnel, comme le tien est en plein dans la tourmente et ça ne semble pas se calmer.
Moi, j'ai déjà donné, et je peux dire que dans ce cas, il faut tenir le coup, ne pas perdre de vue une seconde cette toute petite flamme qui vacille au bout du tunnel, être solide et ne pas oublier qu'un jour, la tempête se calme, les nuages se délitent et le ciel bleu réapparait.
Mais comme il est tentant parfois de baisser les bras ... et c'est là que la bienveillance de l'entourage est importante.
Joli blog que le tien, je sens bien que je reviendrai m'y promener.

monic a dit…

@ Plantine,
Bienvenue dans mon horizon!
Ton témoignage me va droit au coeur.
Oui, l'entourage –amis, enfants, parents– est précieux si leur empathie existe lorsque nous touchons le fond.

francescbb@hotmail.es a dit…

Magnific shots!! Congratulations!!!

http://balapertotarreu.blogspot.com

Barcelona,
Frank

monic a dit…

@ Frank

Welcome and thanks!