mardi 9 février 2010

Absente pour cause de boulimie...



La tenue d’un blog est chronophage (=bouffe du temps !).

1. Créer des articles : la qualité prime, donc je dois trouver le thème si possible qui colle avec une certaine réalité (la mienne, celle du temps...).

2. Visiter les blogs : le tour d’horizon est un premier passage, ensuite je prends la peine de lire le contenu, d’admirer les photos (c’est le plus facile).

3. Laisser une trace de sa visite : j’ai cœur à laisser un message personnalisé, et là, en ce moment, je m’épuise. Je ne veux pas tomber dans le commentaire, disons, classique.

Et, finalement, je réalise que je n’ai pas de temps pour mon activité préférée : la LECTURE.

Alors, je dis STOP !
Pour une courte période (j’espère !), je serai absente de mes pages. Je viendrai me promener comme d’habitude sur vos blogs, curieuse (toujours !) d’apprendre, de humer, de m’émerveiller.

Et je vais me faire une BOULIMIE de lectures, à en avoir les yeux qui papillotent : les lunettes en tombent déjà.


Voici ma liste :
Un pélerinage intérieur, de Paule Amblard,
l’histoire contenue dans un manuscrit du Moyen Age, avec enluminures.

«Astres et désastres» Histoires et récits de vie africains de la Colonie à la Postcolonie, de Janos Riesz.

Quitte Rome ou meurs, de Romain Sardou,
la correspondance (romancée) entre Sénèque et un jeune sénateur fugitif sous Néron (je sens que ça va mal finir...)

In italiano :
Una giornata nell’antica Roma, de Alberto Angela
pour connaître la vie quotidienne des Romains (sous Néron ?...)

Dodici racconti, de Dino Buzzati,
contes étranges, étonnants...

Des policiers :
L’homme du lac, de Arnaldur Indridason
une enquête d’Erlendur, ambiance, ambiance...
Hypothermie, de Arnaldur Indridason,
le dernier policier de l’auteur (en français !)

Enfin, pour le retour du printemps, que j’attends moi aussi, camouflée sous ma couette,

Jardinez au naturel, de François Couplan et Françoise Marmy,
cadeau de Noël: de bons petits trucs à gratter par-ci, par-là...

Si vous avez lu un de ces ouvrages, je suis intéressée par votre point de vue.

A bientôt! 

13 commentaires:

Josée alias amelanche 1 a dit…

Bonjour Monic, je te comprends et c'est une bonne décision car le but premier c'est de profiter de notre temps pour ce faire plaisir.
Il ne faut pas qu'une activité devienne une corvée...car elle n'est plus plaisante.
Donc je te souhaites une pause lecture bien mérité, au plaisir de te retrouver, lorsque tu t'ennuieras de nous,;0).

Passe une belle journée.
Josée
Bisous

Roger Gauthier a dit…

Bonsoir Monic, tu prends la meilleure décision. Ne regrette rien... Et quand tu reviendras, tu pourrais peut-être revenir à un rythme un peu plus lent... Je sais, j'ai le même problème. Et nous voulons commenter aussi, et ça aussi ça prend du temps.

Il faut, tout simplement, être soi-même et ne pas se bousculer.

Je regarde les milliers de livres qui m'entourent (eh oui ! :-) ) et je me dis, la lecture est le meilleur ressourcement.

Cathy B a dit…

Chronophage, le net??? J'en ai justement parlé ces jours-ci avec une amie rencontrée sur Over-blog, la plateforme qui fait tout pour qu'on y passe encore + de temps!
Chronophage et addictif. Ce n'est pas moi qui te reprocherais de privilégier la lecture d'un bon bouquin à l'écriture d'un com. Ta liste me met l'eau à la bouche. La découverte du désert des tartares de Buzzati a vraiment été un grand moment (... il y a très longtemps). J'ai ouvert mon premier Romain Sardou suite à un article dans un blog, pas du tout attirée au départ (peur d'un "effet médiatique" et du roman creux) et j'ai adoré: le net a vraiment du bon. Et Indridason est sans doute le meilleur polar que l'on puisse lire en hiver. J'espère qu'on aura droit à des fiches de lecture (succinctes)? Je ne connais pas Paule Amblard, et la voir en haut de ta liste avec un tel sujet me donner envie d'y plonger.
Je te souhaite de longues heures de lecture au coin du feu.
Amicalement

willow a dit…

tant qu'il y a de telles résolutions c'est malgré tout bon signe ! excellentes lectures

Laubaine a dit…

La saturation nous prends tous un jour ou l'autre meme les plus passionné , il faut effectivement savoir mettre en pause et s'ouvrir sur bien d'autres interet pour un jour ce dire ça me manque aussi ...
en te souhaitant de bonnes et savoureuses lectures

monic a dit…

@ Josée, Roger, Cathy, Willow et Laubaine,

Un p'tit salut en passant, vite, vite, pour vous dire combien j'ai aimé votre message de sympathie. Votre compréhension et votre expérience analogue m'ont touchée.
A bientôt.

Christineeeee a dit…

Bonnes lectures monic !
C'est vrai, j'ai du mal à lire depuis que j'ai le nez sur l'ordi... et l'oeil sur mon appareil photo... Il va falloir que je m'y remette !

Ta photo de livre et de lunettes me fait rire car cela a fait l'objet d'un "exercice" sur le forum photo de l'Amateur ! Lorsque je la publierai sur mon Ardoise, je te ferai un petit clin d'oeil amical !

Biseeeeeeeeeeeees de Christineeee

Zipanu a dit…

Un temps fou, où prendre du temps pour soi relève du défi.

Bonnes lectures.

Chris a dit…

J'ai eu moi aussi besoin de cette période de repos concernant mon blog et les visites. Repose toi bien, profites bien de ta lecture et reviesn nous vite... Bises!

monic a dit…

Merci à Christine, à Zipanu et à Chris!

Encore trois témoignages très sympa qui me rassurent définitivement: je ne suis pas seule à ressentir cette difficulté à mettre parfois de la distance entre l'écran et moi.
A bientôt (la lecture avance, avance...).

Marithé a dit…

Pendant la pause forcée je n'ai même pas eu le temps de lire, par contre une overdose de consultation de catalogues, livres de jardinage
Une semaine sans Internet et on a l'impression d'être coupé du monde !
Les visites des blogs nous ont manqué et maintenant pour dire bonjour à tout le monde c'est la course aussi il faut avoir recours au copier/coller (c'est exceptionnel)
Merci du passage sur nos blogs pendant nos vacances forcées.
A bientôt

Foise a dit…

Il arrive un moment où il est urgent d'aller à l'essentiel. A ce qui nous importe le plus... A chacun sa direction... L'important c'est d'aimer ce que l'on fait, et le faire sans nuire à son entourage...
Tes dictons vont me manquer... Mais le retour des beaux jours va m'apporter d'autres sujets d'intérêt !

monic a dit…

J'ai toujours un cran de retard pour mon retour...
C'est bien la preuve que j'avais besoin d'une petite trêve.

@ Marithé
J'ai l'impression qu'il est plus difficile d'accepter un silence internet quand il nous est imposé.Mais d'un autre côté, ce genre de désagréments nous oblige à reprendre contact avec ce qu'il y a d'essentiellement vivant. Je vois que les catalogues jardin ont été efficaces pour toi.

@ Foise
Tu as trouvé la formule juste: “L'important, c'est d'aimer ce que l'on fait.” Elle correspond tout à fait à ma manière de voir et de penser.
Je ne vais pas tarder à reprendre la rédaction du blog, le soleil et le chant des mésanges m'y encouragent...

MERCI à toutes deux pour votre passage.